LA PREPARATION PHYSIQUE ESTIVAL AU FOOTBALL

24 juillet 2017 - 08:14

La nouvelle saison arrive avec ses objectifs, nouveaux joueurs, départ de certains mais c’est surtout le temps pour l’entraineur de la préparer. Tout cela commence par la préparation physique estivale, cependant, rien ne doit se faire au hasard, voici quelques pistes pour vous aiguiller.

La nouvelle saison arrive avec ses objectifs, nouveaux joueurs, départ de certains mais c’est surtout le temps pour l’entraineur de la préparer. Tout cela commence par la préparation physique estivale, cependant, rien ne doit se faire au hasard, voici quelques pistes pour vous aiguiller.

 

Quelques conseils de bases pour une bonne préparation physique au football

La majorité des clubs reprend 5 semaines avant la reprise officielle du championnat soit début aout. Notre principal conseil est d’avoir une cohérence entre les séances physiques c'est-à-dire fonctionner par bloc de travail. Concrètement, faire une sortie d’endurance un jour et un travail de vitesse explosive la séance suivante n’est pas bon et favorise le risque de blessures !

Avant toute chose, il faut que vous regroupiez vos joueurs par groupe de même niveau physique. Pour cela, nous vous conseillons de faire pratiquer à vos joueurs le test Vameval qui permet de connaitre leur VMA (Vitesse Maximale Aérobie). Avec cet indicateur, vous avez de quoi personnaliser la préparation physique !

Nous conseillons de débuter par un travail d’endurance qui consiste à courir 40 minutes (par exemple) à une vitesse donnée (65-70% de la VMA du joueur). L’endurance est le socle du travail physique, ce n’est pas la peine de travailler la vitesse si la base d’endurance n’est pas opérationnelle.

Une fois le travail d’endurance réalisé, vous pouvez commencer le travail de vitesse à proprement dit avec dans un 1er temps du fartlek. C’est un type d’exercice de travail de vitesse spécifique et très intéressant qui consiste à avoir des phases d’accélérations lors de sortie d’endurance. Ces accélérations sont moins rapides que sur de la VMA pûre mais l’allure de récupération est plus soutenue (il s’agit en fait de l’allure d’endurance).

Ensuite, vous pouvez aller sur un travail de VMA avec différents exercices tels que des 15/15, 30/30 (etc) où la période de récupération peut être inférieure, égale ou supérieure à la période de travail. Vous pouvez également aisément inclure des circuits training.

Le fil rouge de la prépa physique est de faire un travail d’abdos, pompes à la fin de chaque séance.

 

Les principales erreurs lors d’une préparation physique football

Les joueurs doivent être par groupe de niveaux et non entre copains. Cela change tout sur la qualité d’une préparation physique.

La partie endurance (mais également sur la vitesse) se fait avec des chaussures de course à pied (appelées Running) et non avec des baskets, chaussures de tennis ! Cela évite les blessures notamment tendineuses.

Les étirements se font idéalement à froid c'est-à-dire 2h après une séance. Nous savons que c’est compliqué, « au pire », les étirements se font à la fin de les séances et non à la fin de chaque exercice.

Enfin, même si tout le monde le sait, il faut que les joueurs boivent au minimum 1L d’eau par séance et par personne.

 

Conclusion

Une préparation physique au football n’est pas à négliger, c’est elle qui lance et surtout maintien la réussite (ou non) d’une saison. Le hasard n’a pas sa place !

 

Retrouvez plus de conseils sur www.prepa-physique.net ou sur facebook

Commentaires

DISTRICT DE L'OISE

     https://oise.fff.fr/

    

DISTRICT OISE DE FOOTBALL

Jouer pour s'amuser, s'amuser en jouant